Découverte

100 % Locale

Découverte Mayotte

Background
share close
Lundi 17:00 trending_flat 18:00
Mardi 17:00 trending_flat 18:00
Mercredi 17:00 trending_flat 18:00
Jeudi 17:00 trending_flat 18:00
Vendredi 17:00 trending_flat 18:00
Dimanche 17:00 trending_flat 18:00

Mayotte (en mahorais : Maoré), officiellement nommée département de Mayotte, est à la fois une région insulaire française et un département de France d’outre-mer qui sont administrés dans le cadre d’une collectivité territoriale unique dirigée par le conseil départemental de Mayotte.

Sur le plan géographique, il s’agit d’un ensemble d’îles situé dans le canal du Mozambique et dans l’océan Indien. Mayotte est constituée de deux îles principales, Grande-Terre et Petite-Terre, et de plusieurs autres petites îles dont Mtsamboro, Mbouzi et Bandrélé. Son code départemental officiel est « 976 ». Le chef-lieu de jure est Dzaoudzi, situé en Petite-Terre tandis que le chef-lieu de facto est Mamoudzou sur Grande-Terre, le siège du Conseil départemental et les services administratifs de la préfecture sont tous deux sur Grande-Terre à Mamoudzou, ville la plus peuplée de Mayotte. Du fait de son statut de région française, Mayotte est également une région ultrapériphérique de l’Union européenne.

Le , sous le règne de Louis-Philippe Ier, le royaume de France achète Mayotte au sultan Andriantsoly, qui est menacé par les royaumes voisins et préfère voir les deux îles rattachées à la France.

En 1848, l’île intègre la République française. À la fin du XIXe siècle, Mayotte est utilisée comme base pour l’expansion coloniale dans la région, et en 1886, la France établit un protectorat sur le reste de l’archipel des Comores, composé de la Grande Comore, Mohéli et Anjouan qui se retrouvent placées sous la direction du gouverneur de Mayotte. En 1958, l’administration quitte Dzaoudzi (à Mayotte) pour Moroni (en Grande Comore), ce qui provoque le mécontentement des Mahorais. Le Congrès des notables se réunit et réclame la départementalisation.

Dans les années 1960 et 1970, Zéna M’Déré et le mouvement des chatouilleuses militent pour l’arrimage définitif de Mayotte à la République française. En 1974, la France organise, sur l’ensemble de l’archipel des Comores, un référendum pour décider d’une éventuelle indépendance, mais les Mahorais ne votent qu’à 36,78 % pour l’indépendance. Un second référendum est organisé uniquement à Mayotte en 1976, qui confirme ce choix. Néanmoins l’Union des Comores revendique toujours la souveraineté sur Mayotte. À la suite du référendum local de 2009, Mayotte est devenue département et région d’outre-mer (DROM) à assemblée délibérante unique : le Conseil départemental exerce également les compétences d’un conseil régional en 2011. En 2014, Mayotte change également de statut au niveau européen, devenant une région ultrapériphérique, et fait depuis partie de l’Union européenne.


Rate it
Qui sommes nous

Réa Fm est avant tout une association de loi 1901 à but non lucratif  avec l’objectif de créer une station de radio. Nous somme une radio éducative proposant des programmes locaux et les hits du moments. Nous sommes là pour travailler avec les associations, donner la parole et aussi accompagner les jeunes à travers la radio. 

Nous contacter
0%